L’origine étymologique de legaga remonte au fichier partagé éponyme dans lequel on enregistrait nos différents projets d’équipe réalisés au cours de nos études au baccalauréat puis à la maitrise en architecture à l’Université Laval (2014-2019). C’était moins long à écrire que Lemelin-Gaignard-Gaulin. Au fil des années, ce nom est resté. Il nous rappelle comment tout a commencé, de manière informelle, un peu en marge de notre formation académique.
 
Bien entendu, notre façon de percevoir le monde, d’aborder le processus de création et de présenter nos projets est irrémédiablement teintée par notre formation en architecture. Or, les étiquettes disciplinaires et les limites qu’elles suggèrent – en termes d’échelle, de type de projet, de structure organisationnelle, etc. – ne nous intéressent pas. Pour nous, l’important est de cultiver le plaisir candide que nous avons à créer ensemble. legaga n’est donc ni un bureau d’architecture, ni un bureau de design ou d’art. En fait, ce n’est tout simplement pas un bureau. C’est une équipe de travail.
 
Ainsi, que l’on s’intéresse à un objet, une œuvre d’art, une pièce de mobilier, une installation ou un aménagement intérieur, nous appliquons d’une manière ou d’une autre les outils et la pensée architecturale que nous avons développée en trio au cours des 7 dernières années. Peu importe le projet, il est vu comme une occasion idéale pour déjouer nos a priori et ceux du public, en exploitant simplement les possibilités et qualités singulières de ce qui nous entoure déjà.

legaga est composé de Francis Gaignard, Sandrine Gaulin et Gabriel Lemelin, tous trois titulaires d'une maitrise en architecture. 


Le trio est situé à Québec, QC, Canada.